Été
Bercée entre les rivières et les collines

Légion Royale Canadienne et les Ladies Auxiliary

par Maude-Emmanuelle Lambert
2016

 

La Légion royale du Canada est une organisation qui a été fondée il y a plus de 90 ans, en 1926. Elle prend d’abord le nom de Canadian Legion of the British Empire Service League (BESL). Elle est issue de plusieurs petites associations d'anciens soldats qui, au cours de la Première Guerre mondiale, décident de se regrouper.

Après la Deuxième Guerre mondiale, l’organisation travaille sur le retour, bien souvent difficile, à la vie civile des anciens combattants. Elle leur prodigue des conseils sur les régimes de retraite et les autres avantages offerts par le gouvernement fédéral. Elle participe aussi à de nombreuses activités, notamment aux activités de commémoration et à l’organisation de la Cérémonie du Jour du Souvenir. Dans chaque province, l'association est organisée en commandements totalisant 300 000 membres[1]. Aujourd’hui, elle est la plus grande organisation de services communautaires formée par et pour les anciens combattants et vétérans du Canada.

 

La Légion aujourd’hui

Régulièrement, la Légion tient des campagnes de financement pour ses nombreuses activités, mais également pour soutenir la communauté. Étroitement associée au Jour du Souvenir, la Légion a érigé, au début des années 2000, un monument en l’honneur des combattants de la Deuxième Guerre mondiale ainsi que de la Guerre de Corée et celle du Golfe[2]. Le terrain sur lequel le cénotaphe a été aménagé avait été acquis par le Women’s Institute de Quyon en 1956.

Le local de la filiale de Quyon est aussi un important lieu de la sociabilité villageoise. En effet, des tournois d’Euchre et de Crible s’y tiennent à l’occasion ainsi que des soirées musicales.

Aujourd’hui, les membres de la Légion ne sont pas tous des anciens combattants ou des membres de leur famille. Toute personne qui souhaite contribuer à soutenir les nombreux services offerts aux vétérans, aux militaires en service actif, aux membres de la GRC et leurs familles peut devenir membre de la Légion canadienne.

Ivan Dolan est actuellement le président de la filiale de Quyon.

 

La Quyon Branch no. 231

La filiale locale de la Royal Canadian Legion, la Quyon Branch no. 231, a reçu sa charte le 4 juillet 1956. Elle a été mise sur pied par sept vétérans de la municipalité (dont Joseph Lebrun et Ronald Renaud) et le premier président a été Bruce Ayearst. Jamie Amm, B. O’Hara, Steve McCann et Ernest Marion lui ont succédé.

(note: Jamie Amm, B. O'Hara, Steve McCann, Earnest Muldoon et Ed McColgan ont succédé à M. Bruce Ayearst - tel que soumis par M. Geoff McColgan.)

Les Ladies Auxiliary de la Quyon Legion ont quant à elles reçu leur charte en 1961. Elles ont pour objectif d’assister les vétérans de la Royal Canadian Legion dans leurs activités. C’est d’ailleurs grâce à leurs efforts que l’édifice de la rue John a été acquis et l’hypothèque rapidement payé[3]. L’édifice a abrité auparavant une école (au deuxième étage) et un salon funéraire.

En 1975, la filiale de Quyon compte 174 membres actifs dans la communauté et le sport amateur. L’année précédente, la Légion a commandité une équipe de balle rapide (sous la direction de Gilbert Fraser) qui a remporté non seulement le championnat de Quyon, mais également celui du district. Elle commandite également (en 1975) une ligue pour enfants, la Little League Ball Teams de Quyon et du district. En 2000, l’organisation compte 133 membres.

 

 

 

[1] Pour davantage d’informations consulter le site de Légion royale canadienne.

[2] “Quyon Legion branch 231 burns their mortgage”, The Equity, 17 octobre 1963.

[3] « Royal Canadian Legion, Quyon Branch No. 231 », dans Quyon-Onslow, 1875-2000. Souvenir of the Millenium, 2000, p. 33.