Été
Bercée entre les rivières et les collines

L'eau du puits - inondation

 

L'eau du puits individuel, qu'il soit artésien ou de surface, peut être contaminée à la suite d'une inondation et est donc considérée comme non potable jusqu'à preuve du contraire.  Celle-ci peut être contaminée à la fois par l’eau de la rivière et par des installations septiques situées à proximité.

 

Le Ministère de l’Environnement recommande aux personnes touchées les mesures suivantes :

• Pendant l’inondation : l’eau de tout puits situé dans un secteur inondé doit être considérée comme non potable. Les personnes touchées devraient s’approvisionner en eau potable à partir d’une source alternative (par exemple, de l’eau provenant d’un réseau de distribution ou de l’eau embouteillée), ou faire bouillir durant une minute toute eau destinée à l’ingestion ou à la préparation d’aliments non cuits.

• Après l’inondation : après le retrait définitif des eaux d’inondation, le propriétaire devrait d’abord vérifier l’intégrité des équipements de son puits et plus particulièrement le circuit électrique. Il devrait ensuite attendre un minimum de dix jours avant de désinfecter le puits et s’assurer que les résultats des deux séries d’analyses recommandées par la suite sont conformes avant de recommencer à consommer l’eau.

 

Eau potable

Il est possible de se procurer de l’eau potable gratuitement, en grande quantité, en face du dépanneur Marcotte (1189 Clarendon,  Quyon). Cette eau, d’excellente qualité, provient de l’usine de filtration de la municipalité.

 

Capture.JPG